Guide d’Achat Masque de Ski

Les fans de ski n’attendent que les chutes de neige pour prendre d’assaut de belles pistes toutes blanches. Que vous soyez un professionnel ou un amateur de freeride, de ski de piste ou de blackcountry, vous avez besoin de posséder l’équipement qu’il faut. Le masque de ski est indispensable. Mais les lunettes de ski sont nombreuses et il est normal que vous ayez du mal à faire un choix.

Masque de Ski Comparatif

L’importance de choisir l’accessoire adéquat pour skier paisiblement nous a motivés à rédiger ce guide. Nous avons donc fait un tour d’horizon des critères qui vous aideront à orienter votre choix. Mais avant, nous vous proposons une sélection de modèles qui méritent que vous leur accordiez votre attention. Commençons par les découvrir.

Sélection Meilleurs Masques de Ski

Après avoir effectué des tests, nous avons retenu six modèles. Tous performants, ils apportent la protection dont vos yeux ont besoin. Ils ont aussi d’autres fonctionnalités dont nous allons prendre connaissance.

Masque de Ski JTENG104604

Masque de Ski JTENG104604

En bref : voilà la solution à la gêne que vous cause le vent pendant vos séances de sports d’hiver. Cette paire de masques est destinée à servir, que le temps soit beau ou pas. Vous ne serez plus obligés de rester cloitrés parce qu’il y a trop de vent dehors, ou pour cause de brouillard. Les finitions de ces articles sont bien faites. On sent la qualité. Chaque utilisateur adaptera le masque à son visage.

Caractéristiques :

  • Dimensions : NA
  • Poids : 59 g
  • Couleur : gris + couleur
  • Catégorie : NA
  • Teinte : NA

Afficher les points positifs et négatifs

Points forts

  • Design antidérapant pour un maintien optimal
  • Aucun accessoire en métal pour une sécurité 100 % garantie
  • Sangle facilement réglable

Points faibles

  • Inadapté pour ceux qui portent des lunettes de vue
  • Rembourrage insuffisant

Masque de Ski HAMSWAN SNOW-5101

Masque de Ski HAMSWAN SNOW-5101

En bref : quoi de mieux que ce masque pour dévaler la poudreuse ou d’autres pistes à toute allure ? Il vous offre une très bonne vision panoramique. Deux lentilles de haute performance sont installées. L’une est externe et résiste parfaitement aux chocs et rayures. La seconde est interne et supporte très bien les ultraviolets et le froid. La combinaison des deux assure l’efficacité et la durabilité de l’outil. Pour plus de confort, la mousse est faite de trois couches d’éponge respirante. Elle ne vous irrite donc pas la peau. Vous recevrez vos lunettes de sport avec une pochette de rangement et un étui de protection rigide très utiles.

Caractéristiques :

  • Dimensions: 22 x 13 x 12 cm
  • Poids : 370 g
  • Couleur : gold-plating
  • Catégorie : NA
  • Teinte : NA

Afficher les points positifs et négatifs

Points forts

  • Très bonne protection UV400
  • Forme aérodynamique très design
  • Modèle OTG

Points faibles

  • Un peu grand pour les enfants
  • Légère présence de buée

Masque de Ski Bollé Carve 20785

Masque de Ski Bollé Carve 20785

En bref : un traitement antibuée P80+ a été appliqué sur la face interne de l’écran pour empêcher la buée de s’y former. En plus, un système de ventilation Flow-Tech évite que de la neige ne s’installe sur le masque. Confortable et protégeant entièrement vos yeux, ce masque peut être aussi bien utilisé par des enfants que par des adultes au visage fin. La teinte du verre est reposante. C’est une acquisition durable sur plusieurs saisons.

Caractéristiques :

  • Dimensions: 208 x 114 x 97 mm
  • Poids : 200 g
  • Couleur : noir (shiny black/citrus gun)
  • Catégorie : 03
  • Teinte : brun

Afficher les points positifs et négatifs

Points forts

  • Traitement anti buée et anti-rayures
  • Modulator 2.0 offrant une acuité visuelle spectaculaire et performante dans toutes les conditions y compris celles extrêmes
  • Double écran ventilé

Point faible

  • Légère pression déplaisante sur le nez selon l’avis de certaines personnes

Masque de Ski Julbo J73492113

Masque de Ski Julbo J73492113

En bref : les juniors aussi ont le droit de pratiquer des sports d’hiver avec l’équipement adéquat, cet article en est la preuve. Il offre un large champ de vision grâce son écran cylindrique. En plus du double écran dont il dispose, la ventilation est assurée par des orifices d’aération placés stratégiquement. À cela s’ajoute une maille particulièrement destinée à l’évacuation de la transpiration. Tout est donc prévu pour que vos enfants de 8 à 12 ans puissent dévaler les pistes de ski sans être gênés par la présence de buée.

Caractéristiques :

  • Dimensions : NA
  • Poids : 499 g
  • Couleur : blanc
  • Catégorie : 2 à 3
  • Teinte : brun

Afficher les points positifs et négatifs

Points forts

  • Ventilation par des orifices placés aux endroits stratégiques et par une maille spécifique pour évacuer la transpiration
  • Bandeau déporté pour une adaptation à tout type de casque 
  • Monture anatomique pour plus de flexibilité

Point faible

  • Mousse un peu légère

Masque de Ski CAIRN MY26782

Masque de Ski CAIRN MY26782

En bref : très confortable, cet accessoire est un excellent compagnon pour les skieurs. Il est léger et s’adapte parfaitement au casque de ski. Vos yeux sont protégés et vous ressentez complètement le plaisir de la vitesse sans avoir à supporter le vent piquant qui va avec. Double, l’écran a subi un traitement antibuée qui évite que vous soyez gêné par de la buée au cours de vos séances de sport. Et en plus, c’est un écran anti-rayures.

Caractéristiques :

  • Dimensions : NA
  • Poids : 499 g
  • Couleur : noir mat
  • Catégorie : 03
  • Teinte : couleur

Afficher les points positifs et négatifs

Points forts

  • Mousse colorée bidensité
  • Double écran sphérique
  • Protection 100 % UVA/UVB

Point faible

  • Pas très adapté pour les adultes

Masque de Ski Oakley OO7064-39

Masque de Ski Oakley OO7064-39

En bref : après des années de recherche, la marque Oakley met sur le marché les masques de ski dotés de la technologie PRIZM. Elle ne fait que confirmer sa réputation déjà bien établie en ce qui concerne ces accessoires. Adaptée pour toutes les conditions météo, cette protection ski vous permet de profiter de votre séjour à la montagne, quel que soit le temps qu’il fait. Expérimentez la fabuleuse teinte rose de l’écran. Vous serez bluffé. Même avec un mauvais temps les reliefs sont bien visibles.

Caractéristiques :

  • Dimensions: 10x6x6 pouces
  • Poids : 299 g
  • Couleur : matte black avec logo blanc et bande noire
  • Catégorie : NA
  • Teinte : rose

Afficher les points positifs et négatifs

Points forts 

  • Technologie PRIZM pour un contraste accru et une visibilité parfaite dans plusieurs conditions
  • Contrôle sans précédent de la transmission de la lumière
  • Écran polyvalent

Points faibles

  • Masque un peu petit pour certains adultes
  • L’écran n’a pas d’effet mirror comme pourrait le laisser croire la photo de l’article

Guide d’Achat Masque de Ski

Vous vous apprêtez à conquérir les pistes de ski ? Vous devez vous assurer que vous disposez de l’équipement qu’il vous faut. On a tendance à oublier le masque de ski ou à préférer des lunettes de soleil, ce qui est d’ailleurs une erreur. Nous allons vous expliquer pourquoi le masque de ski est indispensable et ensuite, vous donner quelques conseils en matière de choix de cet objet.

Description d’un masque de ski

Il s’agit en fait de lunettes un peu spéciales particulièrement adaptées pour la pratique de sports d’hiver. Les différentes parties de cet objet sont : l’écran, la monture, la mousse, les aérations et la sangle. Chacune d’elles joue un rôle bien précis.

A voir : Présentation Masque de ski photochromique

L’écran permet de voir ce qui vous entoure tout en protégeant complètement les yeux. Fait en verre, il peut avoir différentes teintes. Deux formes d’écran sont possibles, la forme sphérique et celle cylindrique. La monture, souvent en plastique, porte l’écran. Elle a donc la forme de celui-ci. La mousse est placée tout autour de la monture. Son objectif est d’éviter que la pression de la monture sur votre visage ne soit douloureuse. Il peut y avoir une ou plusieurs couches de mousse en fonction du confort que vous offre l’accessoire. Les aérations sont entre la mousse et la monture. La buée est éliminée par ces petits trous. Et pour finir, la sangle maintient le masque sur votre visage. Élastique, elle peut être réglée selon l’utilisateur.

Pourquoi un masque de ski ?

Faire du ski ou du snowboard exige de porter un masque. Les raisons sont nombreuses. D’abord, la neige a la particularité d’être très lumineuse puisqu’elle est blanche. Le masque empêche donc que vous soyez ébloui par tant de luminosité et vous protège des rayons du soleil. Le risque d’accident pour cause d’éblouissement se trouve considérablement réduit. Quand vous dévalez les pentes à toute vitesse vous êtes exposé à un vent très fort et froid qui a la particularité de vous arracher des larmes glaciales. Vous pouvez aussi être victime d’intrusion de corps étrangers dans vos yeux à tout moment : petits insectes, neige ou autres. Une autre raison importante est que vous pouvez faire une chute ou être bousculé par un autre skieur. Autant de raisons qui expliquent pourquoi vous ne devez pas vous lancer sur la piste sans votre masque. Maintenant, il faut savoir lequel choisir. Eh oui, il en existe plusieurs catégories que nous allons explorer.

Les différents masques

Les masques de ski sont classés en quatre grandes catégories en fonction de la luminosité et des conditions météorologiques auxquelles vous êtes confrontées. C’est le taux de transmission de la lumière par le masque qui détermine la catégorie à laquelle il appartient.

Les masques de la catégorie 1 sont conçus pour skier quand la luminosité est assez basse ou lorsqu’il y a un mauvais temps. Par exemple quand il y a du brouillard, de la neige, du vent ou de la pluie. Ces masques donnent une lumière filtrée entre 20 et 57 %.

Dans la catégorie 2, vous avez les masques à porter quand il y a un peu de soleil. C’est souvent le cas quand la météo alterne entre soleil et nuages. La lumière est filtrée entre 57 et 82 %.

La catégorie3 comporte les masques qui filtrent la lumière à un pourcentage entre 82 et 92 %. Ils sont parfaits pour skier quand le soleil est bien présent dans le ciel sans que vous soyez gêné par sa présence.

Pour le cas où vous avez un soleil radieux pour vous tenir compagnie pendant votre séance, il vous faut un masque de catégorie 4. Il filtre la lumière à plus de 92 %. Ce qui vous permet de ne pas être dérangé par l’intense luminosité qui vous environne.

Critères de choix

Déjà, vous devez savoir que le choix de son masque de ski se fait sur la base de votre fréquence à vous rendre en station, et du type de ski que vous pratiquez. Bien que tous se pratiquent en montagne, le type de piste et le relief pour chaque type ne sont pas pareils. Nous allons explorer les différents critères techniques à prendre en compte.

L’écran et la qualité de vision

Comme dit plus haut, deux formes d’écran sont disponibles. Vous pouvez choisir un écran de forme sphérique, ou cylindrique. C’est une question de choix personnel. Mais hormis cet aspect, vous devez aussi voir si vous préférez un écran simple ou double. Pour le dernier, une lame d’air est emprisonnée entre deux écrans simples. Ce système a été élaboré pour éliminer la formation de buée après un effet de condensation. Le double vitrage ainsi formé peut même être ventilé pour plus d’efficacité, selon la gamme. Il est important de privilégier la qualité, car si de la buée s’installe dans l’espace entre les écrans vous n’avez plus qu’à en acheter un autre. L’écran simple offre toutefois un minimum de déformation et de distorsion.

Les écrans polarisants sont la solution parfaite contre l’éblouissement. Ils permettent également de distinguer aisément les reliefs et l’environnement, quelles que soient les conditions. Les fabricants l’ont compris, la majorité des masques actuels sont faits avec des verres polarisés.

La qualité de vision dépend du type d’écran et de la teinte. Rose, vert, brun, plusieurs teintes sont possibles en fonction du temps. Les teintes d’indice S1 sont pour le brouillard, S2 pour un temps mitigé, et S3 pour le temps ensoleillé. Plus la teinte est foncée et plus la luminosité est réduite. Les teintes claires vont donc pour les jours où le ciel est couvert. Pour que les utilisateurs n’aient plus à procéder à des changements d’écran à chaque variation de la météo, les verres photochromiques ont vu le jour. Ils s’adaptent à la luminosité extérieure. Ils offrent une bonne protection contre les UV et une qualité optique remarquable. Cette technologie vous libère de l’achat de plusieurs écrans interchangeables selon les conditions climatiques.

Il est préférable de choisir un masque ayant un écran photochromique polarisé. La combinaison de ces deux technologies donne un résultat vraiment fabuleux.

La limitation de la buée

Avoir de la buée sur son écran n’est pas du tout agréable et altère la vue. Les masques de ski sont donc soumis à divers traitements antibuée : P80+, Anti-Fog 5X, etc. Chaque marque choisit la méthode de traitement qu’elle juge adéquate. Vous pouvez en plus opter pour un modèle double écran possédant un filtre thermique, résultat d’une poche d’air isolante. Le double écran avec des aérations permet une ventilation pour éliminer la buée.

Le confort

Les concepteurs n’ont pas hésité à doubler, voire tripler la densité de la mousse afin que vous ayez plus de confort. Aussi vous ressentez moins les chocs qui naissent de vos différents mouvements. Choisissez un masque qui épouse la forme de votre visage, vous serez ainsi plus à l’aise. Porter un masque qui vous pince le nez n’est évidemment pas un plaisir. N’oubliez pas de tenir compte du casque de ski que vous avez, car il y a doit y avoir une compatibilité entre celui-ci et le masque que vous choisissez.

Autres options

Selon le modèle, vous pouvez bénéficier de diverses options. À vous de déterminer celles qui vous sont plus utiles.

Certains masques ont un système de changement rapide d’écran. C’est assez pratique pour ne pas laisser de traces sur l’écran. Aussi vous gagnez du temps et vous risquez moins de vous énerver parce que vous avez quelque difficulté à procéder au remplacement.

Certains constructeurs ont pensé à offrir un deuxième écran à l’achat d’un masque. C’est une idée qui ravit les acheteurs. Rangé dans une pochette de protection semi-rigide, le deuxième écran vous accompagne. Dès que les conditions climatiques changent, vous procédez simplement au remplacement d’écran et le tour est joué. Vu qu’un écran de rechange peut coûter jusqu’à 60 % du prix d’achat d’un masque, c’est un énorme avantage.

Les masques de ski Frameless sont munis d’une monture minimaliste pratiquement invisible. Ne vous laissez pas tromper par leur appellation qui fait penser à un écran sans monture. Il en faut bien une pour maintenir l’écran sur votre visage. La monture est en fait recouverte par l’écran, plus grand que la normale. Généralement, ces masques permettent de changer d’écran très rapidement. La monture très fine ne retient que peu de neige, ce qui est également un avantage.

A lire également: Quel type de masque de ski pour les porteurs de lunettes ?

Même les utilisateurs de lunettes de vue ont le droit de jouir des bienfaits des sports d’hiver. Les constructeurs ont donc pensé à proposer des modèles OTG (Over The Glasses). Ils sont plus profonds et leur mousse est spécialement découpée en prévision des branches de lunettes.

Vous êtes à présent parés pour choisir le masque de ski grâce auquel vous pourrez profiter pleinement de votre séjour à la station. Ces connaissances vous seront utiles au cours du processus. Mais lorsque vous aurez acquis votre accessoire, il faudra que vous en preniez bien soin. Veillez aussi à le remplacer quand il n’est plus utilisable. Il est déconseillé de se servir d’un masque qui porte des rayures, qui vous fait mal au visage ou sur lequel de la buée s’installe de plus en plus souvent.