Masques de Ski Photochromiques : Présentation

Les conditions climatiques en montagne sont souvent extrêmes. Ainsi, pour les sports de glisse, il est recommandé de porter des masques ou lunettes de ski. Ces derniers protègent convenablement vos yeux contre le vent, la neige et notamment la luminosité causée par le rayonnement sur la neige.

Masque de ski photochromiques

Nous vous présenterons dans cet écrit les différents types de masques de ski. Nous vous parlerons ensuite des avantages et inconvénients auxquels vous pourrez faire face en utilisant un masque de ski. N’hésitez pas à consulter notre page des Meilleur Masque de Ski afin de retrouver une large sélection de produit et ainsi choisir un masque de ski qui correspondra à vos attentes.

Qu’est-ce qu’un masque de ski photochromique ?

Les masques de ski photochromiques sont ceux-là qui se teintent sous l’effet de la luminosité. Ils s’adaptent bien aux conditions météorologiques et vous offrent une vue confortable. Les verres de ce type de masque se foncent ou se clarifient jusqu’à l’indice de protection 4. C’est le masque le plus plurivalent qui existe.

A regarder : Quel type de masques de ski pour les porteurs de lunettes?

Différents types de lunettes ou masques de ski photochromiques

Nous tenons à vous rappeler que les rayons solaires qui nous parviennent sont essentiellement composés des UV qui sont très nocifs pour les yeux. Pour cette raison, tous les masques de ski les filtrent à 100 %.

  • Les lunettes claires : il peut arriver qu’ils soient très légèrement teintés et ces derniers sont très confortables et esthétiques. La transmission de la lumière visible est comprise entre 80 et 100 %.
  • Les lunettes légèrement teintées : le filtrage de la luminosité solaire est très faible. Le VLT à ce niveau est compris entre 43 % et 80 %.
  • Les lunettes moyennement teintées : le filtrage de la luminosité solaire est moyen à ce niveau et la transmission de la lumière visible est de 18 à 43 %.
  • Les lunettes foncées : ceux-ci filtrent fortement la luminosité solaire et la transmission à ce niveau est de 8 à 18 %.
  • Les lunettes très foncées : À ce niveau, le filtrage de luminosité solaire est très intense et la transmission est comprise entre 3 et 8 %.

Notons que les deux derniers ne sont pas du tout recommandés pour la conduite. Les verres photochromiques sont aussi pour la plupart Teramo chromique c’est-à-dire qu’ils peuvent foncer lorsque la température baisse. Les teintes sont de plusieurs types elles aussi. Vous pourrez donc trouver des verres de teinte grise ; jaune, orange, rose et brune. Les teintes ont leurs rôles à jouer en ce qui concerne le contraste. Pour le cas de la teinte grise par exemple, la transmission du spectre visible est uniforme et le contraste n’est pas très accentué. Tandis que pour une teinte jaune le contraste est très accentué avec une perception fortement altérée des couleurs.

Avantages des masques de ski photochromiques

  • Ils protègent parfaitement vos yeux contre les UV
  • Ils vous offrent une grande qualité optique pendant vos rides
  • Ils peuvent passer en quelques secondes seulement de la catégorie 2 à la catégorie 4
  • Les écrans sont interchangeables et très pratiques

Inconvénients des masques de ski photochromiques

  • Quand il fait vraiment jour blanc, les masques photochromiques ne permettent pas de voir grand-chose ;
  • On ne voit pas mieux par mauvais temps avec les masques de ski photochromiques.

A lire également : Notre Test du Masque de Ski JTENG104604

En résumé, votre sécurité et celle de vos yeux dépendent du type de masques que vous choisissez. Néanmoins comme nous l’avons dit un peu plus haut, les masques de ski photochromiques sont les plus polyvalents du moment.